Marcel Paul nationalise la production électrique EDF


Dimanche 11 novembre 2012  Sarthe – Le Mans – France

C’est le trentième anniversaire de la mort de cet enfant du département, qui, ministre, nationalisera les énergies électrique et gazière en 1946. Un parc et un monument de la ville du Mans, quartier Vauguyon (à droite en montant l’avenue du Docteur-Jean-Mac, route de Parigné-l’Evêque), et le complexe CMCAS (activités sociales de l’énergie, quartier Saint-Lazare) portent son nom et lui rendent hommage…

monu-marcel-paul

plaque-marcel-paul

?

Nommé officier de la Légion d’honneur en 1982, il meurt à l’issue de la cérémonie du 11-Novembre de la même année, place de l’Etoile.
Une plaque de l’Association pour la conservation du patrimoine apposée sur la maison où, enfant abandonné, il avait été recueilli, à l’actuel 43 rue Jean-Fouassier, à Moncé-en-Belin, commémore ce singulier personnage.

Nous consacrons un article beaucoup plus détaillé sur cet acteur majeur de l’histoire de l’administration électrique en France et ce qu’il est advenu du service public — EDF — après sa nationalisation en 1946, dans notre catégorie « Qui fait quoi ? ». C’est là : .


Un livre : Marcel Paul, vie d’un pitau, de Pierre Durant, Editions Temps actuels, 1983.

La biographie de Marcel Paul sur Wikipedia, c’est là : .


Crédit photos : SDN 72.